WEDDING PLANNER POUR UNE ORGANISATION COMPLÈTE DE VOTRE GRAND JOUR

Un peu plus sur moi !

Lauryne Raco Wedding

Aujourd’hui je ne vous parlerai pas des spécificités de l’organisation d’un mariage, mais un peu plus de moi.

Je me suis peu présentée dans le texte introductif en page d’accueil, alors voici mon parcours et qui je suis.

Je m’appelle Lauryne, mais ça vous le savez déjà, je suis native du Var plus précisément de Toulon.

J’ai toujours été une élève moyenne, car oui l’école ne m’a jamais passionnée, sauf l’histoire – géographie; tant d’histoires racontées par mes professeurs qui nous donnaient une impression de revivre le moment.
Mais mise appart cette matière ,l’école a été une vraie torture pour moi, qui ai fait toute ma scolarité en école privée où la perfection est le mot d’ordre.

Arrivée en troisième ,le moment fatidique où choisir un baccalauréat général, ou professionnel; pour ma part ce fut un CAP Esthétique, qui m’a valu beaucoup de moqueries de mes camarades comme de mes professeurs…
Oui le CAP était vu comme la voie des nuls, je cite une de mes professeurs de l’époque « tu ne réussira que ça de toute façon » voila comment l’on m’a réconfortée dans mon choix d’avenir.

Alors, en tant que battante et «jemenfoutiste , j’ai décidé de suivre cette voie qui n’est pas une voie de garage ,mais bien un métier, manuel, certes, ne croyez pas qu’une esthéticienne est forcement blonde et sans cerveau… car oui ,l’envers du décor est tout autre : en l’espace d’un an au lieu de deux prévus, j’ai passé mon CAP Esthétique , et je peux vous ressortir les 2 classeurs géants de biologie et cosmétologie que j’ai appris, oui nous sommes intelligentes !

Cette année m’a beaucoup appris sur moi ; je suis parti à 800 km de ma famille et cela m’a permis de me trouver.
D’autant plus que j’ai découvert ma voie dans les soins du corps et le maquillage , grâce à mes professeurs qui m’ont poussé à toujours apprendre plus, ; pour une fois , un soutien !

Une fois mon CAP en poche, (oui je l’ai fait , à l’inverse des idées préconçues de ma prof de troisième ) j’ai continué en Baccalauréat professionnel Esthétique.

Dès mon arrivée , j’ai découvert que j’étais en avance sur le programme de l’année ,surtout sur la pratique ; mes professeurs l’ont remarqué et m’ont inscrit au concours « les Olympiades des Métiers ».

Ce fut un tremplin pour moi, le monde du concours m’étant inconnu, je me suis entrainée d’arrache-pied tous les jours, avant, pendant et après les cours ; je ne vivais plus que pour ça, c’était devenu le Graal , une passion.

Première étape : les sélections départementales. Les épreuves de maquillage et ongles étant passées , je trouvais toutes mes rivales incroyablement fortes ; les résultats arrivaient une semaine plus tard .

La semaine suivante, les résultats tombèrent , et là , surprise ! Lauryne H…. Première départementale , c’était impensable !

Me voilà repartie dans mes entrainements , bientôt jour et nuit ; un rêve s’offrait à moi : la sélection régionale, qui pouvais m’emmener en national et en mondial !
Direction le palais des congrès , un espace entièrement dédié au concours : 50 métiers manuels et 500 participants ; non, je ne rêvais pas , j’étais bien sur place et c’était impressionnant.

3 jours de compétitions accrues : j’avoue n’avoir eu le temps de manger que très rarement.. mes parents étaient venus spécialement du Var pour me soutenir en ce moment fort.
un soutien des participants d’autres disciplines, tout était incroyable, ce concours et les personnes rencontré sont devenu une vraie famille de coeurs.

Je ne peux tout vous raconter c’était un rêve éveiller avec une ambiance de folie mettez 500 jeunes de 16 à 21 ans dans la même pièce et vous verrez, le soir des résultats nous étions tous parquer dans une immense pièce avant d’entrer en scène par métier, ce fut un moment unique, émouvant, parfois je vous avoue que j’aimerais remonter le temps pour pouvoir le revivre !

Les résultats arrivèrent et je fu médaillé de Bronze un incroyable résultat pour moi qui ne connaissais pas les concours et qui n’avais pas le niveau bts comme mes rivales mais seulement CAP.

Ce fut une année incroyable qu’il m’est impossible d’oublier !!!

Année de terminale : pour celle-ci je suis revenue dans le Var , et j’ai fini cette année en beauté avec le baccalauréat esthétique !!

Changement total de cap, après un CAP et un BAC pro j’ai décidé de faire une licence en responsable de développement commercial .

La première année ; le rêve , enfin une super classe ; j’ai continué les concours de soins et maquillage , cette fois sur Paris en national , lors du MCB, maquillage mariage hindou et soins visage qui m’ont valu la première place en maquillage ; j’ai eu la chance d’être juger par un meilleur ouvrier de France, cela ma beaucoup appris.

Deuxième année : du changement aussi avec une décision radicale : faire de l’événementiel ; mais ne voulant pas arrêter mes études, j’ai choisi de passer mon diplôme à distance à travers d’une école reconnue sur Paris ; j’ai donc été certifiée « wedding planner » avec une note de 19/20.

Troisième année : diplôme de wedding planner en poche, l’envie de travailler dans le mariage ; mais avec l’école ce fut compliqué. j’ai donc pris un CDI à mi-temps et fait un stage de management sur l’année, je vous laisse imaginer la fatigue ; le dimanche étant mon seul jour de repos et dédié aux devoirs.

Et nous voilà en Février : Je DEMISSIONNE enfin pour l’événementiel, et vous connaissez la suite :« confinement national » …

Le coup fut dur mais je me suis focalisée sur la fin de ma licence en responsable de développement commercial , et ce fut bénéfique

Diplôme obtenu, 3 ème de la promotion sur 28 élèves, un soulagement !

A ce moment là, j’ai eu envie d’aller revoir ma professeur de troisième et lui dire : « alors la voie de garage « ? finalement j’ai réussi , tout est une question de volonté !

Juillet et aout passèrent …. (oui l’été en France il est compliqué de joindre l’administration pour déclarer une entreprise …mais je ne vous l’apprends pas..)

Septembre : Champagne !!! Entreprise créée, déclarée , enfin !! Cela ne fut pas sans péripéties mais ce serait un autre sujet .

De là m’est venue la folle idée d’organiser un vrai faux mariage , en 3 semaines pour un shooting photo me permettant de promouvoir mon site internet ; je vous laisse imaginer le travail.
Par chance je suis tombé sur des prestataires, partenaires, modèles, amis et famille juste parfaits qui ont tout fait pour m’aider dans ce projet.

Le couvre-feu étant de mise dans la région nous avons organisé le shooting le dimanche 25 octobre en journée, ce fut une longue journée mais j’ai adoré: c’était moi, ma passion.

Le 28 octobre nous repartions dans un confinement et vous connaissez la suite..

Je suis ravie de continuer de faire mes rendez-vous clients , afin de pouvoir vous accompagner dans vos projets d’événements dans le Var ,qu’il s’agisse d’un mariage, d’un anniversaire ou de tout autre événement ; je serais là pour vous guider et raconter cette histoire avec vous , en cette nouvelle année 2021 !

Et voilà on peut dire que maintenant vous commencez à bien me connaitre.
À bon entendeur

Lauryne

Vous pouvez me contacter en cliquant ici et voir tous mes avis via ZankYou